Des températures printanières, des individus poilus de 40 à 50 cm de long se baladent en file indienne le long des troncs de chêne… plus de doutes, les chenilles de Processionnaires du chêne sont de sortie. 

 ­
Qui sont-elles ?

Les Processionnaires du chêne ( Thaumetopoea processionea ) sont très urticantes et potentiellement nocives d’avril à juillet. Les soies urticantes que l’on retrouve sur les chenilles, dans les cocons et dans les nids sont dangereuses pour l’Homme et les animaux domestiques .
Elles se déplacent également en procession, la nuit, lorsqu’elles quittent leur nid pour se nourrir sur le feuillage. A la différence de celles du pin, elles forment leur nid sur les troncs et les grosses branches des chênes et ne descendent pas le long des troncs pour s’enterrer car elles forment leur chrysalide sur l’arbre.

 

Quels risques ?
­

Les poils urticants que l’on retrouve sur les chenilles (même mortes) et dans les nids (même vides) sont dangereux pour l’Homme et les animaux domestiques. Ils peuvent provoquer diverses réactions : irritations des voies respiratoires, éruptions avec démangeaisons, conjonctivites, inflammation des muqueuses (langue animaux).  

Les poils sont très volatiles et peuvent facilement s’accrocher sur les vêtements ou cheveux et sur les poils des animaux tout en gardant leur potentiel urticant, et ce même durant plusieurs années. 

 

Pour se protéger :

Portez des vêtements longs, rincez vos vêtements et cheveux ainsi que les poils de vos animaux en rentrant de balades. Évitez les zones à risque durant la période de présence des chenilles. Lors d’un de vos balades sous des chênes, repérez rapidement ces masses de chenilles sur l’écorce, avec ou sans cocons, pour mieux vous en éloigner.

En cas de contact ou de suspicion de contact, il est recommandé de laver abondamment à l’eau, sans frotter et consultez votre médecin.   

 

Pour en savoir plus vous pouvez consulter les pages suivantes :

Les risques pour la santé humaine

Comment reconnaître les chenilles processionnaires ?

Où se trouvent les chenilles processionnaires en France ?

Comment lutter contre les chenilles de Processionnaires ?